lundi 24 juin 2013

les ânes du Gîte au 5éme salon de la traction animale de Montmorillon

Nous participerons au 5ème salon de la traction animale animale de Montmorillon les 4 et 5 octobre 2013.
Avec 5 ânes bâtés ou attelés, à côtés des chevaux et des bœufs, nous ferons des démonstrations de tonte, d'émoussage, de scarification, et de ramassage d'herbe ou de feuilles ainsi que du travail du sol.
Le vendredi est plutôt réservé aux professionels et le samedi est ouvert au grand public.
N'hésitez ps à venir nombreux.

jeudi 20 juin 2013

désherbage thermique

Pour éviter l'emploi desherbants de synthèse, on a de plus en plus recours au désherbage thermique. Le pilotage du lance flamme se fait manuellement, mais il faut faire suivre la bouteille de gaz. Si l'espace est roulant, un petit chariot fait en général l'affaire, mais si le terrain est accidenté ou peu roulant, l’approvisionnent en gaz peut devenir fastidieux. Il en est de même si les distances à parcourir sont grandes.
En prenant quelques précautions, on peut faire appel à un âne bâté, nécessairement parfaitement éduqué, qui transporte alors la bouteille.
Ces précautions sont de trois ordres:
  1. désensibiliser son âne de façon à ce qu'il n'ait pas d'appréhension car le lance flamme fait du bruit de façon continue mais surtout intermittente quand on trouve une plante résistante (bruleur à haut régime). Ce travail doit  être fait en amont.
  2. s'assurer de l'arrimage de la bouteille, car une chute, le lance flamme allumé peut être très dangereuse.
  3. éviter les retours de flammes vers l'âne lors du traitement (plus facile à dire qu'à faire car le vent est souvent capricieux, ceux qui font des barbecues le savent bien !!! et l’espace prévu pour l'âne est quelquefois réduit). Il y a bien sûr la chaleur qui peut gêner l'âne mais aussi les odeurs de brûlé. Il est aussi impératif de tenir la longe plus courte que le tuyau dans la main gauche. En effet, vous ne pouvez pas arrêter l'âne avec le seul tuyau de gaz !!!
 pour voir une vidéo, cliquez ici.

mercredi 12 juin 2013

transport d'eau en citerne souple

Nous nous sommes équipés depuis maintenant quelques mois d'une citerne souple de 300 litres de capacité.
Elle nous permet d’aller remplir les abreuvoirs dans les prés éloignés où il n'y a pas d'eau et cet hiver dans les cas de gel ! Fournie avec son tapis de sol, elle est initialement prévue pour les bennes de pick-up mais  s'adapte très facilement sur une petite charrette.
En plus d'être souple dans sa conception et ses matériaux, elle est aussi très souple d’emploi. Son poids à vide n'est que de quelques kilogrammes, son installation se fait en moins d'une minute !
Bien sûr, il faut quand même prendre quelques précautions. Notamment il faut l’arrimer car dans les pentes elle aura tendance à glisser en avant ou en arrière. Le fait qu'elle soit souple permet aussi un peu de ballant, il faut donc veiller à ce que, dans les montées, le centre de gravité reste devant l'essieu (pour une voiture à deux roues !!).
Un âne seul emmène la charrette avec sa citerne pleine dans des pentes fortes, chez nous plus de 10% !!
 la vidange se fait par une vanne mais est assez longue, il est nécessaire que l'âne attelé soit patient et reste immobile tout le temps de la vidange soit une dizaine de minutes. C'est quelque fois difficile avec les mouches plates et autres taons qui tournent autour.